Les turpitudes d'un poète unipolaire

Sans compromission

Sans compromission

Entre les hauts et les bas
J’essaye d’avancer
Pas évident de s’accepter
Quand on est brisé
J’ai le cœur désœuvré
L’esprit malmené

Des fois j’ai l’impression
Que mon âme ma quitté
Elle s’est enfuit avec le diable
Même mon ombre me fait la gueule
Elle m’ignore et s’en va dès que j’arrive
Pourtant je suis toujours le même
Je n’ai pas changé
Sauf cet être qui m’habite
Mais je ne l’ai pas choisi
Et puis il est là depuis que je suis né
Il s’est juste réveillé
Et depuis me fais l’enfer
M’envoi en enfer
Presque tous les soirs en ce moment
Peu de répit, peu de trêve
Entre lui et moi c’est la guerre
Pas question que je la perde
Je dois le mettre à terre
Il faut que j’avance
Je reprends mon chemin
Ombragé sans lumière
Mais c’est le mien
Je fais avec
Je le connais et il me rassure presque
Je n’ai plus peur de mes démons
c’est juste que je suis prisonnier
De leur bonne volonté
Enchainé dans le gouffre de ma vie
Je cherche désespérément la sortie
Celle qui me permettrai de vivre libre
Profiter enfin de la vie
Ne plus avoir de médocs
Et pourquoi pas partir
A la recherche d’un ailleurs
Pour passer sereinement
A autre chose
Sans compromission
Ni trahison
Juste eux et moi
Alors enfin je goutterai à la paix intérieure

unipolaire maladie poème nuit démon

  • 455 votes. Moyenne 4.7 sur 5.

Commentaires

  • Léa
    • 1. Léa Le 06/05/2022
    Fuir est-ce la solution ?
  • Marie Bulsa
    • 2. Marie Bulsa Le 31/01/2022
    Terrifiant et beau à la fois. Juste magnifique. Merci pour ces moments.
  • Florence
    • 3. Florence Le 02/12/2020
    Un ailleurs où il fait bon vivre.. Je te le souhaite.. Des mots très forts, je suis très émue.. Bon courage.

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !