Les turpitudes d'un poète unipolaire

Accueil

Ponton

Les turpitudes d'un poète unipolaire celles de Dragon noir. Un univers un peu noir certes mais si on sait regarder, vous y verrez de la couleur. Loin de mes turpitudes, mon âme s’exerce à l’écriture, un peu maladroite, un peu bancale, mais sincère et spontanée. Les Ténèbres sont le reflet de ma maladie, je suis unipolaire et ça ne se guérit pas. Aguerrît je suis, alors je domine, cette saloperie qui chasse mes sourires. Mais quand elle se fait un peu trop insistante, alors je la sens et je redescends. Ensuite je remonte, redécouvre le monde. Jusqu’à la prochaine fois. J’espère que vous apprécierez mon univers, toujours posé, toujours factuel, pas d’agressivité rien que de la sagesse, enfin je le souhaite. Si vous aimez ou si vous détestez n’hésitez pas à commenter. Je suis curieux de savoir comment je suis perçu et comment mes textes sont lus.

 

« Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d'angoisse que les ténèbres d'où nous venons.
Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière. »  Paul Guimard

 

Pour découvrir mes textes, c'est par ici. Bonne lecture, merci

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !