Les turpitudes d'un poète unipolaire

La rivière de mes démons

La riviere de mes demons
Ma mémoire m’a trahit
Pour me protéger
Elle aurait voulu
Que je vous oublie
Elle n’y est pas arrivée

Mes démons sont là
Depuis votre départ
Ca les a réveillé
Depuis ça n’a pas cessé
De me tourmenter
La nuit, le jour
Ils profitent de moi
Envahissent mon esprit
Pour me faire craquer
Même si vous me manquez
J’irai pas vous retrouver
Du moins pas tout de suite
Il me reste pas mal de choses à faire ici
J’aurai voulu vous protéger
J’y suis pas arrivé
Je ne pouvais pas gagner
Les matchs étaient truqués
J’ai remonté le lit de la rivière
Pour voir si vous y étiez
Mais là pas de mystère
Je suis resté seul à terre
La rivière asséchée
M’a alors demandé
Si je voulais vous voir
A condition de me damner
J’ai dû refuser
Même si l’enfer est sur terre
Il me reste tant à faire
Et faire le grand saut
Je dois avouer
Que je ne suis pas prêt
A me compromettre
Quand vous me manquez
Je bois un verre à votre santé
Je trinque au temps passé
Et à celui qui va naitre
Et si un jour vous descendez
Passez m’embrasser
Ca me fera plaisir
On pourra papoter

unipolaire maladie poème nuit démon

  • 694 votes. Moyenne 4.6 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 12/08/2022
    Joli ❤
  • Marie Bulsa
    • 2. Marie Bulsa Le 14/02/2022
    "L'enfer est sur terre" Cœur lourd et grand. Bravo pour ton écriture toujours enchanteresse
  • Lara
    • 3. Lara Le 23/02/2021
    Magnifique... J'aime beaucoup.
    Légèreté, sincérité... Et amour.
  • Florence
    • 4. Florence Le 05/11/2020
    Une lecture toute en légèreté, pour décrire vos maux par vos mots...

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !