Les turpitudes d'un poète unipolaire

La nuit

La nuit

La nuit je ne vois pas d’étoiles
Je suis sous la toile
je remonte mon voile
La nuit tout est si fragile
comme la poussière d’argile
Tout parait docile

La nuit tout n’est qu’illusion
Je n’ai plus de sensation
Je ne suis qu’un pion
La nuit tout s’enchaîne
Et puis se déchaîne
Je n’ai plus de haine
La nuit tout n’est que douleur
De là ma stupeur
La nuit je ne vois plus les anges
Tout à l’air étrange
C’est ça qui me dérange
La nuit je suis dans le noir
Il y a ce long couloir
Je n’ai plus d’espoir
La nuit est assassine
C’est là qu’ils s’agglutinent
Les chimères qui cheminent
La nuit j’ai trop de démons
je m’affole tout au fond
Je n’ai plus d’option
La nuit plus rien n’est magique
J’en suis devenu allergique
La peur est panique
La nuit je suis le quai
Il n’y a rien de gai
Mais je reviendrai

unipolaire maladie poème nuit démon

  • 453 votes. Moyenne 4.6 sur 5.

Commentaires

  • Léa
    • 1. Léa Le 23/03/2022
    Bisous étoilés de Genève
  • Léa
    • 2. Léa Le 23/03/2022
    Peut-être que bientôt vos nuits redeviendront magiques et que des Anges succèderont à vos Démons. Je vous souhaite de tout coeur ❤️
    Belle nuit
  • Brubru
    • 3. Brubru Le 30/10/2020
    Le plus étrange de vos textes . Cette nuit mystérieuse que vous décrivez est nouvelle pour moi. Merci pour ce partage.

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !