Les turpitudes d'un poète unipolaire

Tangente

Tangente

Je suis sur le quai
J’attends pour partir
Ils viennent me chercher
Mais j’ai pas envie
Encore ce voyage
Descente aux enfers sous l’épaisse nuit

Les cheveux trempés
Le corps humide
J’ai pris ma nébuleuse
Accompagné de mes démons
Et je me tire vers le bas
Mais je ne veux pas y aller
Ces rencontres glaçantes me filent une trouille pas possible
Je sais que je ne suis pas seul
On est des milliers, pourtant
En bas je ne croise personne
Comme moi
En haut non plus d’ailleurs
Pourtant je fais ce qu’il faut
Mais ce quai, je le rejoins quand même
Le même scénario se propage dans ma tête Le jour, la nuit
Qu’est-ce que ça peut faire ?
C’est la même souffrance, la même démence
Ha voilà le terminus je descends
Je rencontre mes geôliers assez terrifiants, pourtant
C’est drôle ils me font de moins en moins peur
L’habitude sans doute
Et puis vivre encore
Vivre ailleurs ou
Vivre ici
Vivre comme un lion ou vivre comme un faon
C’est vivre et revivre tant que ton cœur bat
La bataille n’est jamais fini
Se battre pour vivre et non pas survivre
Quel vainqueur choisir ?
Eux ou moi
Le choix est vite fait
Même si la bataille n’est jamais fini
Sinon ce sont eux qui gagnent
Et moi qui perds
Je ne leur ferai pas ce cadeau
Je prends la tangente
Je vais gagner

unipolaire maladie poème nuit tangente

  • 694 votes. Moyenne 4.5 sur 5.

Commentaires

  • Marie Bulsa
    • 1. Marie Bulsa Le 13/09/2022
    Magnifique comme toujours. Cette triste plume que j'aime tant. Merci ❤❤❤
  • Nolwen
    • 2. Nolwen Le 12/08/2022
    ❤❤❤
  • Léa
    • 3. Léa Le 29/04/2022
    Courage ❤ Gros bisous
  • Léa
    • 4. Léa Le 29/04/2022
    Affronter ses peurs plutôt que de fuir, non ?❤
  • Florence
    • 5. Florence Le 05/10/2020
    Vivre , vivre .. Surtout vivre , tu seras le grand gagnant .....

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !