Les turpitudes d'un poète unipolaire

Règlement de compte

Reglement de compte

C’est dans les bras de l’enfer
Que ma tête éclate
Pas un moment de trêve
Tordu à quatre pattes
Ce qu’il veut c’est mon âme
Et si je le laisse faire
Il me pompera la moelle

Cloué au pilori
Je regarde et je ris
C’est une leçon de vie
Le temps est assassin
Et Lucifer malin
Il entraine avec lui
Ceux qui lui sourient

Mon temps est compté
Plus rien à espérer
Rien pour me soulager
Et encore moins pour rêver
Dans la spirale je suis aspiré
Au purgatoire je suis arrivé
Je vais servir de dîner

Au fond du trou, c'est l'implosion
Je suis prise de convulsions
Débute ma transformation
Après tout, je n'ai plus rien à perdre
Je dégaine mon revolver
Cette fois, il va se taire
Cet enfoiré de Lucifer.

Je vais pas retourner ma veste
Encore moins servir de reste
Dans cet enfer, que je déteste
Il est vraiment temps d'en finir
Quitte à faire de l'impro
Je vais changer le scénario
En quelque chose de plus beau.

Je suis munie de l'as de cœur
Pour faire face à mes peurs
Et sortir du combat vainqueur
Game over, échec et mat
L'histoire enfin s'achève
Je pars faire de doux rêves
Avant que le jour se lève.

Texte écrit à 4 mains avec Plume d'Enfer

unipolaire maladie poème poète poésie nuit démon

  • 455 votes. Moyenne 4.7 sur 5.

Commentaires

  • Léa
    • 1. Léa Le 14/05/2022
    ❤️❤️❤️
  • Léa
    • 2. Léa Le 14/05/2022
    Plein de belles choses
  • Léa
    • 3. Léa Le 14/05/2022
    Rectificatif : vivre et non vire
  • Léa
    • 4. Léa Le 06/05/2022
    Vire plus dans la réalité qu'en virtuel non ?
  • Marie Bulsa
    • 5. Marie Bulsa Le 26/01/2022
    Belle collaboration. Belle fluidité. C'est superbe
  • Callu
    • 6. Callu Le 17/05/2021
    Merci pour ce texte et tellement réaliste,il n'est pas facile de se reprendre mais lorsque l'on est acculé,deux choix s'offrent à nous,soit on se donne à nos démons, soit on leurs dit stop. J'ai pris la décision du stop,la plus difficile mais tellement jouissante. Qu'il est bon de voir ses démons repartir d'où ils viennent et de savoir que notre force vient de notre coeur. Je ne crois plus en la force des rêves, juste en celle du cœur.Il faut l'écouter, l'ouvrir, jamais le fermer.Lui seul nous connaît avec nos failles et notre force. Aujourd'hui j'écoute mon cœur.
  • Florence Deleurence
    • 7. Florence Deleurence Le 17/05/2021
    Toujours très prenant , avec l'as de cœur , oui , échec et mat !!

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !