Les turpitudes d'un poète unipolaire

Pourtant

Pourtant

La nuit est à moi
La nuit est en moi
Je regarde derrière
Je scrute le ciel
Tout parait si calme
Pourtant

En bas c’est la guerre
On me fait des misères
J’ai ce goût amer
Celui des défaites
Ce n’est pas la fête
Pourtant
Je regarde en l’air
Et je m’émerveille
Je cherche une passerelle
Pour te venir en aide
Mais ce n’est pas la peine
Pourtant
Je suis bien trop bas
Je suis bien trop mal
Pour m’occuper de toi
De toute façon je peux pas
Car toi tu n’es plus là
Pourtant
Je te vois tout le temps
Embrasser le temps
Les yeux figés
Dans l’éternité
Toi tu peux rêver
Pourtant
Ce que tu peux me manquer
Je fais que sombrer
J’ai déjà plongé
Je me suis noyé
Presque succombé
Pourtant
Je me souviens
Quand tu étais là
Avec ce rire et ce sourire
A faire pâlir
Mais tout ça est triste
Car tu es partie
Pourtant
Ca fait si longtemps
Mais j’y pense tout le temps
Je suis abîmé
J’ai cessé de rêver
Les yeux figés sur l’espace-temps
Pourtant

unipolaire maladie poème nuit démon

  • 694 votes. Moyenne 4.5 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 08/08/2022
    Vous vivez dans deux mondes parallèles mais vos deux âmes ne font et ne sont qu'une. Ange de lumière, elle veille sur vous. La vie vous a abîmé certes mais vous êtes toujours vivant. Vous vous relèverez c'est certain. Vous le devez pour toutes les personnes qui vous aiment ici et ailleurs. Votre courage vous le permettra. Et bientôt vous croquerez à nouveau la vie. Les cicatrices ne disparaîtront pas mais le temps adoucira vos souffrance. De tout cœur avec vous dans ce combat quotidien et douloureux.
  • Dany
    • 2. Dany Le 23/10/2021
    Et pourtant la vie doit continuer Hervé ! très joli poème !
  • Elfiqueangel
    • 3. Elfiqueangel Le 10/01/2021
    Pourtant
    Le soleil continue de briller
    Toi dans les profondeurs
    Elle dans le ciel étoilé
    Toi dans la noirceur
    Elle dans une lune argentée

    Pourtant
    Vos cœurs sont unis à jamais
    Vos rires sont figés dans le temps
    Vos sourires se croisent en paix
    Vos chants couvrent le firmament

    Pourtant
    Le temps qui défile ne te fera rien oublier
    Il renforcera le manque qui vient te bousculer
    Il te renversera quand tu voudras t'échapper
    Il te contera combien il beau et douloureux d'aimer

    Pourtant
    Dans ton enfer au ciel si profond et noir
    Des mains tendues te montrent l'espoir
    Rien ne t'empêchera d'être heureux et de l'entrevoir
    Elle restera à jamais ta flamme, ton sourire, ton histoire

    A jamais gravée dans ton cœur de Dragon Noir

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !