Les turpitudes d'un poète unipolaire

Je vous attends

Je vous attends

Chimères démons et troubles-fêtes
Du haut de votre tour de guet
Dites-moi si la campagne est belle
Je vous attends

Je n'ai plus peur de vos mutants
De vos douleurs de vos serments
Je suis plus fort que vous maintenant
Je vous attends

Vous êtes abreuvés de haine et de peine
Alimenté par les vents fous des cimetières
Sur cette plaine dégagée loin de mes contrées
Je vous attends

Vous ne pouvez plus me toucher
De vos sarcasmes de vos idées
De vos mystères de votre misère
Je vous attends

Elle est venue la liberté
Sur mes épaules se poser
Et vous ne pourrez pas contrer
Je vous attends

Et quand viendra le temps
De dévorer toute ma mémoire
Que le premier de vous trépasse
Je vous attends

A l'aube sombre de mes pensées
Quand la lune est couleur rouillée
Dans mon sang noir vous vous noierez
Je vous attends

unipolaire maladie poème poète poésie nuit démon

  • 112 votes. Moyenne 3.6 sur 5.

Commentaires

  • Léa
    • 1. Léa Le 19/11/2022
    Le Dragon est de retour dans toute sa splendeur !!! Sauve qui peut
  • Florence
    • 2. Florence Le 28/10/2022
    Si heureuse de lire ce magnifique écrit ... Tu vas mieux , la vie qui reprend ses couleurs , les saisons à sentir , à respirer , sans en perdre une miette . Une seconde naissance ... Je te souhaite tout le bonheur du monde ...
  • Marie Bulsa
    • 3. Marie Bulsa Le 25/10/2022
    Oh juste magnifique.
    Le dragon fort se réveille. Génial ❤❤

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !