Les turpitudes d'un poète unipolaire

Exil

Exil

A quand le repos
Celui du guerrier
Qu’est tant mérité
Le cœur asséché
Et pas juste l’été

Je suis à côté
De la société
Tel un exilé
Qui se serait vautré
Toutes mes pensées
M’ont bien cramé
Je veux m’évader
J’ai envie d’exister
Même si ça fait cliché
J’ai besoin de m’estimer
Je voudrai m’envoler
Pouvoir me retrouver
Dans l’une de ces contrées
Là j’ai l’impression d’être emmuré
Impossible de m’échapper
C’est une vie de dureté
Mais je dois continuer
Rien ne sert de s’affoler
Ni même de se droguer
Pour vouloir les effacer
J’attends l’opportunité
Je sais que je vais y arriver
J’aurai plus qu’à me sauver
Dès que je les aurai dompté
Pour mieux les assommer
Ces démons croisés
Ceux que j’ai châtié
A qui je donne à manger
Dans l’antre de mes pensées
Il est temps de charger
De sortir mon épée
Je veux les laminer
Il n’ont plus à exister
 J’ai assez donné
Je dois récupérer
Je vais m’en aller
Et les laisser sur le bas-côté
Ça y est c’est décidé
Je vais les évacuer
De ma tête consumée

unipolaire maladie poème exil coeur

  • 694 votes. Moyenne 4.5 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 12/08/2022
    Vous avez choisi la vie et la liberté. Le combat sera rude pour quitter vos ténèbres et entrer dans la lumière. Mais vous y arriverez. Tendres Pensées.
  • Callu
    • 2. Callu Le 09/04/2021
    Le plus difficile pour faire sortir ses démons est la décision. Soit tu vis avec eux et tu passe à côté de ta vie, soit tu leur dit stop et la c'est la vie qui s'offre à toi. Cette décision prend beaucoup de temps, il faut être prêt à accepter un bonheur que tu te refusais, à ne plus les avoir pour compagnie, mais une fois ce chemin parcouru, tu t'assume, et tu deviens fort et digne. Courage, j'ai mis beaucoup de temps, il y a bien longtemps pour les vaincre et ma perception de la vie est nettement plus belle depuis.

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !