Les turpitudes d'un poète unipolaire

Douleur

Douleur

On n’enterre pas ses souvenirs
Pas plus que les rires
Qu’on ne jette dans les abîmes
Tous les tracas de la vie
C’est cela qui nous abîme

Si loin du cœur
Près des douleurs
Je l’entends qui bat
Et qui résonne en moi
Je ne suis plus personne
Le temps a passé
Il a œuvré
Puis s’en est allé
Pourtant je suis là
Je regarde en l’air
Et je te vois là-haut
On n’enterre pas ses souvenirs
Chargés de nos histoires
On vit avec
Comme une chanson qu’on réécoute
Qu’on fredonne sans cesse
Dans notre tête
Comme un solo on se rappelle
Toujours plus fort
Le son qui monte avec
On se dit qu’on a eu tort
Mais là sont les blessures
Et elles nous usent
Nous poussent à bout
Testent en nous
Notre capacité à résister
La force qu’on met pour s’affirmer
Notre envie de chanter, danser
On n’enterre pas ses souvenirs
On vit avec
On les accepte
Contraint et forcé
Comme si tout était gravé
Et voir nos fantômes s’éloigner
Comme pour nous rassurer
Mais on se sent vidé
Déshabillé de l’intérieur
Comme si c’était eux le malheur
Alors qu’ils ne sont que les victimes
D’un monde propice à l’oubli
Des souvenirs éparpillés
Tel un grand champ de blé
La moisson est arrivée
La céréale est consommée
Les souvenirs envolés
Mais rien ne fera les oublier

unipolaire maladie poème souvenir blé

  • 694 votes. Moyenne 4.5 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 12/08/2022
    On vit avec nos souvenirs. On vit avec nos joies et nos peines. On guérit ou non de nos ecchymoses à l'âme. Mais c'est la vie et c'est comme ça. Essayons parmi tout ce fracas et tous ces tracas sinon de trouver le bonheur, de trouver une certaine sérénité et paix du cœur. Tendresse.
  • Léa
    • 2. Léa Le 06/04/2022
    Bisous tendresse de Genève
  • Léa
    • 3. Léa Le 06/04/2022
    Ne rien regretter ❤️❤️❤️
  • Callu
    • 4. Callu Le 26/05/2021
    Il faut apprendre à vivre avec ses souvenirs, mais surtout ne pas avoir de regrets. Chaque moment de vie positif où négatif nous enseigne quelques choses sûr nous même, à nous de le gérer et de le transformer, afin de pouvoir continuer à avancer et lorsque le souvenir reviens,de pouvoir juste le savourer . Mais il faut du temps.
  • Florence
    • 5. Florence Le 04/06/2020
    Oui , on vit avec les souvenirs , les tristes , les beaux , les doux . La vie est là ...
  • Coquelicot
    • 6. Coquelicot Le 17/05/2020
    Très beau très vrai

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !