Les turpitudes d'un poète unipolaire

Comme un chemin de pluie

22222234

Comme un chemin de pluie que l’on croit fini
une rivière asséchée qui saurait pardonnér
Comme un matin sans chagrin qui ouvre son chemin
La route est belle et s’enivre d’un rien
Nous sommes là tous les deux amusés de si peu
Faisant des ronds dans l’eau, à celui qui saute le plus haut
Nous étions deux amis et qu’est ce qu’on a ri
Heureux de la vie, mais elle nous a trahis
Elle t’as emporté avant même de sombrer
Elle n’a plus voulu de toi malgré mes abois
Je t’ai regardé nous quitter et tu t’en est allé
Le cœur endeuillé j’ai voulu chavirer
A mon tour j’ai flirté avec le passé
Je savais que de l’avant il fallait aller

Plus jamais je n’ai pu t’accompagner
Comme un chemin de pluie que l’on croit fini
Nous étions plus que des amis mais de la même famille
Une rivière asséchée qui saurait t’écouter
C’est en plein hiver que tu t’en es allée
Et c’est à ce moment que j’ai réalisé
Que plus jamais je ne t’entendrais ricaner
Je finis de sombrer pour mieux me relever
Je te le dois et je ne veux pas crever 
La route est belle et s’enivre d’un rien
Tu m’accompagnes toujours et je ressens ta main
La vie ç’est ça et de tous petits riens
Le cœur allégé pour reprendre le chemin
Celui qui était le tien mais aussi le mien
Comme un chemin de pluie que l’on croit fini
Le cœur desséché depuis que tu t’en es allé
L’ouragan est passé, j’ai fini par sombrer
Le cœur cisaillé j’ai voulu tout faire valser
Mais il faut choisir et je veux m’accrocher
Et à tes coté je veux me soigner
j’irai te retrouver dès que j’aurai sombré

unipolaire maladie poème chemin pluie

  • 694 votes. Moyenne 4.7 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 01/08/2022
    Un très joli texte. Vivre deux fois plus en souvenir de cette personne. Vous vous retrouverez quelque part un jour, c'est certain. Les gens qu'on aime vivent toujours en nous. Douces pensées.
  • Léa
    • 2. Léa Le 03/04/2022
    Se souvenirs des jolies choses ❤️❤️❤️
  • Marie Bulsa
    • 3. Marie Bulsa Le 02/02/2022
    Juste émouvant et splendide
  • Sandrine
    • 4. Sandrine Le 18/10/2020
    Comment se fait-il que tes mots me parlent aussi fort ?
    Comment est-ce possible que tu décrivent les choses de mon existence avec autant de violence, moi qui essaie de modérer mes douleurs pour ne plus sombrer dans le malheur .
    Texte fascinant, touchant, heurtant, se confortant avec mon passé, me faisant revivre une époque bénie aujourd'hui anéantie.
    Merci mille fois .

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !