Les turpitudes d'un poète unipolaire

Torpeur

Torpeur

J’aurais voulu pouvoir leur dire
Que tout ceci est irréel
Et qu’en fermant les yeux
Tout devient plus merveilleux
Mais la bête est bien réelle
Et elle entraîne avec elle
Mes rires et même mes peines

Elle s’est ancrée en moi
Et me bouffe les veines
Je voudrais tout foutre en l’air
Pourquoi ne pas tuer mes chimères
Oui je voudrais les voir à terre
Quand le soir arrive que la nuit se fait sentir
Je redoute le pire
Elles me rendent visite
Elles veulent me faire souffrir
Alors je dois monter sur la piste
Elles doivent me prendre pour un artiste
Un peu largué un peu paumé
Qui a perdu toutes ses idées
Même plus bon à travailler
Je suis devenu mon prisonnier
Je voudrais me libérer
Ôter mes chaînes et les jeter
A la tête de mon invité
Oui je voudrais l’exterminer
Le voir partir et même mourir
Mais de tous tu m’a choisi
Saloperie de maladie
Mais tu ne me fais plus peur
J’ai appris de mes erreurs
Et quand je ne suis pas d’humeur
Je m’éclipse dans la douleur
Te voir crever serait le bonheur
Mais je ne suis plus un doux rêveur
Alors je gère au mieux
Toutes mes sautes d’humeur
Et tu ne me verras jamais en pleurs
Ce serait te faire trop d’honneur
Tu ne mérites que ma torpeur
Moi je garde ma bonne humeur
Et pour ça je n’ai même pas de rancœur


 

unipolaire maladie poème nuit démon

  • 694 votes. Moyenne 4.6 sur 5.

Commentaires

  • Nolwen
    • 1. Nolwen Le 12/08/2022
    ❤❤❤
  • Marie Bulsa
    • 2. Marie Bulsa Le 18/03/2022
    Une magie cette écriture. émouvante. Merci maintes et maintes fois
  • Florence
    • 3. Florence Le 19/10/2020
    Tu as fait une force de ta maladie , je te sens plein d'espoir , tu as su l'apprivoiser , le meilleur reste à venir , j'en suis certaine ..

Ajouter un commentaire

 

 

Turpitudes livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous procurer le livre rendez-vous https://lelivre-et-laplume.com/
 

Bienvenue dans l’univers de Dragon noir,  un  peu  sombre  certes  mais  jamais austère ; vous y trouverez même de la couleur.
Je combats mes maux à travers les mots, où beaucoup se retrouvent. J’espère que vous vous plairez dans cet uni - vers
malgré tout doux et agréable. Mon écriture est parfois bancale ou maladroite, mais toujours sincère et spontanée. 
Les  démons  et  les  chimères  sont l’image de ma maladie.
Je suis unipolaire, je vis avec. Quand la maladie se fait trop insistante, pour la contrer, entre descente dans les ténèbres et phases stables,
j’ai choisi d’écrire en partie sur elle. L’autre partie de mes écrits concerne mon histoire, et des drames vécus par ma famille ou bien encore
une amie partie trop tôt. Donc tout est vrai !